26-septembre-2017
 ACCUEIL   HISTOIRE   PHOTOS   TRACTS   COMPTES RENDUS   FUNZONE   CONSEILS   CONTACT   LIENS   ABOUT ZC

CONSEILS

Pour passer une bonne descente il peut etre utile de suivre quelques règles de base. Tout simplement parce que dans les carrières de Paris il n'y a pas de service de ramassage d'ordures, il n'y a personne pour vraiment prendre soin de ces centaines de kilometres de galeries.

Par respect pour les autres mais aussi pour avoir un aprecu de l'quipement élémentaire il peut etre utile de lire cette rubrique au moins une fois dans sa vie.
Nous ne pretendons pas vous imposer quoi que ce soit mais n'oubliez pas de penser aux autres.

En dehors de cela vous avez aussi quelques explications sur la technique photo que nous utilisons. Lorsque nous nous sommes mis à la photo on a utilisé les conseils d'un autre célebre site. je ne fais qu'apporter ma modeste contribution.

> RETOUR A L'ACCUEIL

 

VOICI CE QUE DIT LA LOI

Descendre dans les carrières sous Paris est interdit par la loi (hors OssOff). Cependant c'est considéré comme un délit mineur et l'amende n'est pas excessive...surtout quand on n'en a jamais eu. Rappellez vous, c'est valable uniquement pour Paris intramuros.

Arrêté préfectoral du 2 novembre 1955

Art.1. Il est interdit à toute personne non munie d'une autorisation émanant de l'Inspection Générale des Carrières d'ouvrir les portes et trappes d'accès aux escaliers et puits à échelons ou autres des anciennes carrières, de descendre dans ces ouvrages, de pénétrer et de circuler dans les vides des anciennes carrières s'étendant sous l'emprise des voies publiques de la Ville de Paris.

Art.2. Les contraventions au présent arrêté seront constatées par procès verbaux des commissaires de police et autres officiers de police judiciaire et des agents de l'Inspection Générale des Carrières ayant qualité pour verbaliser. Elles seront déférées aux tribunaux compétents.

Art.3. Le directeur de la police municipale et l'Ingénieur Général des Mines, Inspecteur Général des Carrières de la Seine sont chargés de l'exécution du présent arrêté qui sera inséré au recueil des actes administratifs et affiché dans Paris.

Fait à Paris, le 2 novembre 1955, Le Préfet de Police Dubois.

SECURITÉ
Voici quelques régles basiques de securité. Ces précautions sont bien utiles pour faire en sorte que vos descentes se passent bien.

- Ne descendez pas seul (ou alors prevenez quelqu'un que vous êtes en bas, donnez aussi à cette personne l'heure à laquelle vous comptez remonter.

- Ne descendez pas avec des plans trouvés sur Internet pour votre première descente. Les risques de se perdre sont trop grands, preferez demander à quelqu'un qui connait les lieux de vous initier.

- N'abusez pas trop de l'alcool et autres produits, surtout si vous ressortez par un puits à échelons. Il vaut mieux garder un minimum de lucidité pour eviter tout accident stupide.

EQUIPEMENT
Un bon éclairage est très important. Plusieures solutions s'offrent à vous :
- Lampe éléctrique, le must etant les Maglites, solides, étanches, une liste d'acessoires impressionnante mais un prix legèrement excessif.

- Lampes de mine, la classique lampe à carbure. Toujours capricieuse, lourde et peu pratique dans les chatières mais d'un confort lumineux incomparable.

Avec tous ces systèmes d'eclairage il faut prevoir des réserves (piles ou carbure). Prévoyez également une lampe de secours voire même une lampe d'appoint, par exemple, une petite frontale est bien utile (type Petzl Tikka).

Les bougies sont utiles pour les pauses car elles permettent d'economiser les piles de la lampe, elles sont egalement indispensables pour toutes nos descentes photo.

Au niveau habillement ça reste les grands classiques :
- Habits qu'on n'a pas peur de salir voire même la combi pour le style
- Bottes au minimum, les catas en baskets ça le fait pas (les pieds mouillés c'est pas top et en plus ça donne un air de touriste). Le must pour le GRS étant les cuissardes.
- Des vêtements chauds pour les pauses (pull, sweat, demander à maman si besoin).
La temperature dans les carrières est de 12-14°C toute l'année

Pour le reste cela concerne principalement la nourriture et la boisson, à vous de voir, cependant préferez les canettes et bouteilles en plastique plus faciles à compacter et à ranger à l'heure de la remontée. N'oubliez pas de prendre de l'eau, une bonne hydratation est indispensable.

N'oubliez pas de prendre un sac poubelle, la propreté de Paris ne passe pas en carrière ;)



PHOTO
Pour ce qui est de la photo en carrière la chose essentielle est la patience. Le matériel que j'utilise est le suivant : Canon EOS 30 avec zoom 28-80 Sigma. Avant j'utilisais un boitier EOS 1000 plus "roots". Le trépied est indispensable car le temps de pause varie de quelques secondes à 30 secondes (dans mon cas). L'ouverture diaphragme que j'utilise le plus est 8.
Pour ce qui est de la pellicule ma preference va à la Fuji 400 (le must est la Fuji Press 400 de chez Objectif-Bastille car ils tiennent les pellicules au frigo, c'est mieux).
Pour l'eclairage le must reste la lampe à acetylène (pour des plaques essentiellement) sinon il faut ajouter des bougies si la zone à photographier est plus vaste. On peut combiner cela avec une forte source d'éclairage éléctrique pour obtenir des effets mortels.

Pousuivez la visite dans la section photos en cliquant sur le lien ci dessous
> PHOTOS


RÈGLES DE VIE

Il est très important de ramasser ses déchets et dans la mesure du possible ceux que l'on trouve. C'est pas très agreable de se ballader dans un lieu qui devient de plus en plus sale chaque jour qui passe.

Il ne faut pas non plus tagguer que ce soit à la bombe ou à la bougie. Les carrières de Paris sont un lieu historique qui temoigne de plusieurs siécles d'activité sous-terraine. Ces lieux meritent le respect
afin de permettre à ceux qui viendront après nous d'en profiter au mieux dans les meilleures conditions.
Il ne faut pas effacer les épures sur les murs (ça ressemble parfois à un gribouillis sur une paroi, il ne faut pas y toucher).

Il ne faut pas voler les plaques indicatives.

Il ne faut pas voler des os. Vous risquez d'avoir des petits ennuis avec la police (violation de sepulture ca vous dit quelque chose?).


Il faut savoir que si vous vous adonnez a une des ces activités mal vues et que vous vous faites surprendre par des cataphiles vous risquez de passer un sale quart d'heure (coups de maglite, coups de savatte,...).



RISQUES
En descendant dans les carrières vous risquez gros en fait. Vous pouvez vous perdre lors d'un Katasprint. Vous pouvez vous prendre un fontis sur la tête (le ciel va vous tomber sur la tête). Mais vous risquez surtout d'apprecier la petite ballade nocturne et l'ambiance chaleureuse qui reigne en bas.

Du moment que vous faites attention les risques sont minimes...

> REMONTER EN HAUT DE LA PAGE

> RETOUR A L'ACCUEIL

 www.catacombes.info - www.zedou-connection.org
© grizz 2001 - 2017